Voici l’article paru sur le site de La Dépêche dans le cadre du mois de la création et reprise d’entreprise :

Com’Impro : l’improvisation théâtrale au service de l’emploi
Com’Impro hébergée par la coopérative d’activité et d’emploi Mine de Talents met l’improvisation théâtrale au service des entreprises et des organisations. Interview de Vincent Andres, cofondateur de la société gardoise avec Jean-Marie Hoffmann, à l’occasion d’ « Entreprenez en Occitanie !”, le mois de la création reprise d’entreprises organisé du 17 novembre au 17 décembre par l’agence régionale de développement économique Ad’Occ.

Comment est née la société Com’Impro ?
L’entreprise est née de la rencontre entre deux parcours. Celui de mon associé Jean Marie Hoffmann, qui a longtemps travaillé dans le domaine de la communication dans de grandes organisations, et le mien, dans l’improvisation théâtrale. L’idée était de monter ensemble une formation dont l’outil pédagogique serait justement l’improvisation. Nous avons co-construit cette formation tous les deux et l’animons ensemble, en nous basant sur trois grandes méthodes d’apprentissage : l’auditif, le visuel et le kinesthésique.

A qui vous adressez vous ?
Notre client principal est Pôle Emploi, qui nous fait confiance depuis la création de l’entreprise, il y a cinq ans. Nous nous adressons à différents types de publics, que ce soit des personnes très éloignées de l’emploi, des créateurs d’entreprises, des cadres, des managers, des personnes en situation de handicap… Nous formons chaque année entre 150 et 200 personnes, dans le cadre de sessions d’une semaine.

Vous avez fait le choix de rejoindre il y a deux ans la coopérative d’activité et d’emploi Mine de talents, basée à Alès. Pour quelle raison ?
Le champ de l’économie sociale et solidaire correspond à nos valeurs, autour du partage de compétences, de la co-construction, de l’échange. Après nous être constitués en association, nous avons en effet décidé de nous rapprocher de Mine de talents, qui nous offre la possibilité de bénéficier du statut d’entrepreneurs salariés. Tout en étant maîtres de nos décisions et de notre développement, nous avons la sécurité du salariat. Par ailleurs, l’éthique de Mine de talents nous correspond parfaitement, et nous nouons régulièrement des collaborations avec les autres structures de la coopératives. Nous sommes un véritable réseau, presque une famille.

Retrouvez tous les événements du mois de la création reprise d’entreprises sur www.entreprenez en occitanie.fr

LaDepeche.fr
elit. eget consectetur felis id risus. elit. et, lectus libero amet, leo.