Accueil » La coopérative » Les Coopératives d’Activité et d’Emploi

LES COOPÉRATIVES D’ACTIVITÉ ET D’EMPLOI


Créées en 1995, les Coopératives d’Activité et d’Emploi (CAE) sont aujourd’hui plus d’une centaine en France et comptent plus de 10 000 entrepreneur.e.s salarié.e.s.
Constituées sous forme de Scop (Sociétés coopératives de production), elles relèvent de l’Économie Sociale et Solidaire et soutiennent un mode d’entrepreneuriat collectif à forte valeur ajoutée.

Vrai ou faux ?

Une Coopérative d’Activité et d’Emploi, c’est une entreprise de portage salarial. 

FAUX ! Les sociétés de portage sont des entreprises commerciales dans lesquelles les salarié.e.s ont le statut cadre et ne peuvent pas devenir associé.e.s.
Les CAE sont ouvertes à tous et la dimension participative y est essentielle… l’esprit est totalement différent.

 

Une Coopérative d’Activité et d’Emploi, c’est comme un incubateur ou une couveuse d’entreprises.

FAUX ! Une couveuse ne salarie pas les porteuses et porteurs de projet ; elle ne les héberge que le temps d’un CAPE.
Mine de Talents accueille aussi des contrats CAPE mais elle intègre les entrepreneur.e.s sans limitation de durée.

 

En CAE, on peut conjuguer plusieurs activités.

VRAI ! Vous êtes expert.e en stratégie commerciale et confectionnez par ailleurs des confitures bio ?
Vous pouvez facturer vos prestations de conseil et vos succulentes confitures sous le même SIRET : celui de votre coopérative !

 

Les CAE sont ouvertes à tous les métiers.

PRESQUE VRAI ! Les CAE sont généralistes et concernent une multitude d’activités.
Seules en sont exclues : les activités réglementées (avocat.e, médecin, architecte…), celles nécessitant un bail commercial, un investissement de départ très important ou encore une garantie décennale.

 

Le statut d’entrepreneur.e salarié.e est provisoire, le temps de tester son activité.

FAUX ! Le temps passé en CAE est très variable : certaines personnes partent au bout de quelques mois pour créer leur propre entreprise ou parce que leur projet s’avère non viable ; d’autres choisissent de pérenniser leur activité dans la coopérative, en deviennent associé.e.s et ne la quittent plus !

Les Coopératives d’Activité et d’emploi sont des SCOP ; à ce titre, elles appartiennent à la grande famille de l’Économie Sociale et Solidaire qui comprend :
> les coopératives (SCOP et SCIC)
> les mutuelles
> les associations
> les fondations
En tant que SCOP, Mine de Talents adhère aux principes fondateurs de l’ESS :


> la personne et l’objet social priment sur le capital
> l’adhésion aux projets et aux structures est ouverte et volontaire
> la gestion est démocratique : 1 personne = 1 voix
> la finalité est l’intérêt général ou collectif (lucrativité limitée)
> la gestion est indépendante des pouvoirs publics
> les principes de solidarité et de responsabilité guident la mise en place des actions

RÉUNIONS D'INFORMATION COLLECTIVES

L'occasion de rencontrer un membre de Mine de Talents qui vous présentera la structure et son fonctionnement et répondra à vos questions.

Alès (30)

Le 2e vendredi
de chaque mois
10h - 12h

Maison de l’Emploi d’Alès - Cévennes
2 rue Michelet

Nîmes (30)

Le 4e jeudi
de chaque mois
14h - 16h

Maison des Initiatives
Parc Kennedy
285 rue Gilles Roberval

Florac (48)

Le 2e mardi
de chaque mois

Sur rendez-vous

Maison de l'emploi de Florac
2 place Paul Compte

Bagnols / Cèze (30)

Le 3e mardi de janvier, avril, juillet et octobre
14h - 16h

Office des entreprises - Maison de l'entreprise - Zone de l'Euze
Rue Fernand Jabrie