Laurent PUISSANT

Collège de métier

Ergonomie / Expert en Santé au travail / Etude et Formation

 Le collège de métier a pour dessein d’agir sur le travail contemporain. Il résulte de 20 années d’expérience orientées vers les questions d’efficience, de santé au travail et de performance des organisations. Le collège de métier a été constitué en étroite coopération avec les partenaires sociaux, les pouvoirs publics, institutions et universitaires traitant des questions de santé au travail et/ou environnementales. Nos réflexions portent de façon permanente sur des sujets tels que les Troubles Musculo Squelettiques ou la dégradation de la santé mentale en entreprise pour renouveler les approches de prévention et élaborer les réponses les plus adaptées en la matière.

 Le collège de métier réuni des intervenants de disciplines et d’expériences différentes et complémentaires (ergonomie, droit du travail, médecine du travail, clinque du travail, économie, sociologie). Il se destine principalement à proposer un accompagnement aux entreprises et aux institutions compétentes (CSE). 

 Nous sommes spécialisés en analyse des situations de travail et abordons l’activité de travail effectivement développée par les professionnels. Selon notre perspective, les savoirs détenus par ceux qui produisent le travail sont essentiels pour connaître et comprendre les enjeux de santé et d’écologie humaine, et instruire leurs rapports à l’organisation du travail, au management, à l’économie et à la politique de relation professionnelle.

Ainsi, la méthodologie implique l’expérience des travailleurs et recherche l’émergence de connaissances porteuses d’histoire et de progrès à la vie humaine. La méthodologie vise à développer des forces nouvelles et une vitalité pouvant concourir à l’élaboration des déterminants nécessaires à la vie sociale. En définitive, la santé comprise sous le concept de normativité (G. Canguilhem) donne un cadre théorique qui conduit à l’intervention. 

 Par ailleurs, l’importance de ces notions, au cœur du travail, rallie la progression des préoccupations et des crises dans le domaine de la santé publique. Depuis plusieurs années, nous observons de nombreux « scandales sanitaires, écologiques, et humain » de grande ampleur corrélés aux conditions de production. Le productivisme, l’insécurité industrielle, les problématiques de gestion des risques techniques/technologiques et l’organisation des soins à la personne affectent de façon inouïe la vie humaine, son patrimoine et la nature. Nous assistons à des mobilisations civiques, associatives et militantes inédites portant des exigences de changement à l’égard des formes de productions intensives. Elles désignent nécessairement les externalités négatives des produits du travail sur la santé publique et l’environnement. Ces évènements constituent des nouvelles forces de rappel pour les travailleurs attachés à la qualité des services, aux produits fabriqués et aux conditions organisationnelles adaptées. Cette mise en rapport avec la responsabilité sociale des entreprises invite à penser la question de la maîtrise de la qualité du travail. 

 Le collège de métier propose des accompagnements sur ses enjeux de transformation pour une pluralité d’acteurs et dans des registres variés. Que ce soit les entreprises, les représentants du personnel par leurs prérogatives, que ce soit les associations, les institutions publiques, ou des programmes d’étude, nous pouvons réaliser des prestations sur ces sujets.

Nos accompagnements reposent sur un principe de développement du collectif de travail, et le déploiement de méthodes que nous co-construisons soigneusement avec nos demandeurs, dès nos premiers échanges. En résumé, l’analyse du métier implique des rapports dialogiques et contradictoires.
Nos interventions consistent à construire un cadre susceptible de produire des ressources pour agir. (Analyse de la demande, auto confrontation simple et croisée, espaces de débats et de rencontres adaptés).
Notre démarche met au centre un collectif de métier, élargi et pluridisciplinaire, afin d'accroitre simultanément la connaissance du réel du travail et les moyens d’action sur l’organisation du travail. Nos interventions impliquent une réflexion permanente sur les méthodes permettant la genèse de nouveaux liens, porteurs de progrès techniques, technologiques, écologiques et politiques. 

 La formation : Le collège de métier élabore des programmes de formation professionnelle. Il dispense des formations pour les élus au CSE et les différents acteurs institutionnels souhaitant découvrir et perfectionner leur approche dans le champ du travail. L’histoire des participants et leurs expériences sont alors à l’honneur et participent pleinement au
contenu de la formation. Le dispositif est conçu en ce sens, s’ouvrant à nos échanges, aux
questions de métier et à une économie du savoir.
Sans être exhaustifs, nous pouvons énumérer à titre principal et dans le cadre de nos coopérations : 

- La formation Santé Sécurité et Conditions de Travail (L 2315-18) des élus représentants du personnel ; 

- La formation économique dispensée au CSE (L 2315-63) ; 

- La formation professionnelle (certifié QUALIOPI) portant sur : 

o L’Action de Formation en Situation de travail (l’AFEST est reconnue par la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018 et peut concerner toutes les entreprises, y compris, les TPE/PME) ; 

o La santé et la qualité du travail ; 

o L’approche des RPS, TMS, et QVT ; 

o La Qualité environnementale et la sécurité industrielle, 

o L’Economie, organisation et développement humain 

o Concevoir le développement numérique et technologique avec le développement de l’activité de travail. 

o L’Ergonomie, urbanisme


fringilla felis ut dapibus nunc mattis et, ipsum risus luctus